25 juin 2022

Suivre la COVID-19 dans les eaux usées : les données rendues publiques


Crédit : Institut national de santé publique du Québec, 2022. Une étudiante traite les échantillons pour la détection du SRAS-CoV-2 dans les eaux usées.

Les données sur le projet de vigie de la COVID-19 dans les eaux usées, réalisé en collaboration avec CentrEau, sont maintenant diffusées sur le site de l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ).

Ce mandat confié à l’INSPQ par le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) a pour but de créer un programme pour suivre l’évolution de la charge virale du SRAS-CoV-2 dans les eaux usées, puisque les personnes infectées rejettent dans leurs selles des morceaux de virus, même si elles ne ressentent pas de symptômes. Depuis ce printemps, les données sont récoltées à Montréal, Québec, Laval et Gatineau, et servent à conduire une analyse qui permet de décerner des tendances de circulation du virus dans la population et ainsi prédire les vagues et les variants à venir. 

Professeur titulaire au Département de génie civil et de génie des eaux, Peter Vanrolleghem est également directeur du CentrEAU et travaille sur ce projet où le regroupement a développé le protocole d’échantillonnage et d’analyse des données.

Pour en savoir plus, consultez la nouvelle de l’INSPQ.