29 septembre 2022

Construire des routes durables dans le nord du Québec et du Canada


C’est dans un laboratoire de l’Université Laval qui dispose d’infrastructures de recherche uniques au Canada que le professeur Jean-Pascal Bilodeau et son équipe mettront à l’épreuve différents types de chaussées. Leur objectif ? Développer les connaissances qui permettront de construire des routes résilientes et durables sur les sols sensibles du nord du Québec et du Canada.

Dans un contexte de changements climatiques, le besoin de développer et de maintenir des infrastructures fiables et sécuritaires pour les communautés nordiques et pour les ressources naturelles dans les régions nordiques du Québec et du Canada requiert un savoir-faire de haut niveau en ingénierie nordique. La nouvelle Chaire de recherche en partenariat Sentinelle Nord sur les infrastructures nordiques favorisera, par le développement d’outils technologiques, un développement responsable d’infrastructures adaptées aux conditions nordiques et aux changements climatiques.

« Notre laboratoire a peu d’équivalents dans le monde. Nous disposons notamment de simulateurs permettant d’évaluer l’effet combiné des véhicules lourds et du climat rigoureux du Nord. Dans le cadre des travaux de cette chaire, mon équipe et moi continuerons à développer les connaissances en matière d’infrastructures nordiques, ce qui nous permettra, entre autres, d’élaborer des outils techniques et des lignes directrices pour la construction et l’entretien des routes dans le nord du Québec et du Canada », précise le professeur adjoint au Département de génie civil et de génie des eaux de l’Université Laval et titulaire de la Chaire de recherche en partenariat Sentinelle Nord sur les infrastructures nordiques, Jean-Pascal Bilodeau.

Pour obtenir plus de détails, consultez le communiqué de presse sur le site web de l’Université Laval.